Votre navigateur ne supporte pas le javaScript ou l'a désactivé. Veuillez l'activer ou changer de navigateur pour profiter des fonctionnalités de notre site. 10 conseils pour réussir son entretien d'embauche !
ikadia-blog-actu-des-pro-smsing

Les règles d’or pour réussir son entretien d’embauche

Actualités pro

Pour décrocher un job, il ne suffit pas seulement d’être convaincant durant l’entretien. Pour vous démarquer, il faut être le candidat parfait avant, pendant et après !
Pas de panique, voici une liste de conseils pour vous aider à être à l’aise, et mettre toutes les chances de votre coté :

Préparer son entretien

Avant de rencontrer le recruteur, vous pouvez déjà lister vos qualités et vos défauts. Pas toujours facile, mais ce travail préparatoire vous aidera à avoir conscience de vos capacités ! Vous pouvez également vous entraîner en anticipant les questions qui risquent de vous être posées.

Choisir une tenue adéquate

On sous-estime souvent ce point. La directrice de Look Design affirme que nous sommes jugé à 55% sur l’apparence lors d’un entretien. Pour les hommes, le costume reste une valeur sure. Pour les femmes, mieux vaut éviter le maquillage, les bijoux ou les décolletés trop imposants.

Arriver à l’heure

Il est préférable que vous partiez en avance, pour pouvoir amortir les aléas de la route. Mieux vaut que vous attendiez un peu votre recruteur plutôt que d’arriver en retard dès la première rencontre… Si malgré tout vous n’êtes pas à l’heure, n’oubliez pas de passer un coup de fil à la société pour prévenir de votre retard !

Penser à la communication non-verbale

Toujours d’après la directrice de Look Design, nous sommes jugés à 38% sur notre gestuel. Votre CV à beau remplir tous les critères de l’offre d’emploi, si votre corps dis le contraire le recruteur se méfiera ! Pensez à gérer vos mains, vos expressions faciales et à parler d’une voie dynamique.

Réfléchir à sa réponse

Même si vous avez préparé l’entretien, vous ne pouviez pas avoir prévu toutes les questions. Il est donc préférable de prendre son temps pour y répondre (attention, il ne faut pas paraître lent non plus). Mais évitez les « euh » « ben »… Et surtout : les fautes de français !

Synthétiser son discours

Le recruteur ne cherche pas à savoir un maximum de détails sur votre vie ou vos expériences. Ce qui compte, c’est votre capacité à vous exprimer et à aller à l’essentiel.

Respecter son ancienne entreprise

Ne descendez surtout pas vos anciens collègues, supérieurs ou société. Cela ne mettra pas votre candidature en valeur, bien au contraire. Il faut que vous montriez votre capacité à vous intégrer. L’entreprise pour laquelle vous postulez ne souhaite pas être critiquée à son tour !

Rester concentré et poli jusqu’à la fin

Même si l’entretien se passe bien, rien n’est gagné. Jusqu’au bout vous devez prouver votre sérieux. C’est également une manière de montrer que vous êtes capable de rester concentré, même en situation de stress.
Pensez également à dire merci et au revoir aux personnes que vous avez déjà rencontrées (accueil, secrétaire, assistant…)

Confirmer son intérêt après l’entretien

Pour vous démarquer de la motivation des autres candidats, il est conseillé d’envoyer un mail sous 48h au recruteur. C’est une sorte de pense-bête qui l’aidera à se souvenir de votre candidature.
N’hésitez pas non plus à rappeler la société pour prendre des nouvelles de l’avancer des recrutements !

Dédramatiser !

Votre interlocuteur est sûrement lui aussi stressé, puisque c’est sur lui que repose le recrutement. De plus, les recruteurs n’ont aucun intérêt à ce que vous perdiez le contrôle… Au contraire : si vous perdez vos moyens, c’est son rôle de vous remettre à l’aise. Le tout est de prendre du recul : les trous de mémoire arrivent hélas à tout le monde !


Toutes ces astuces devraient vous permettre d’optimiser vos chances. Si malgré tout vous ne décrochez pas le poste, ne baisser pas les bras et restez motivé : c’est votre plus grande force !

Les commentaires sont fermés